AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 [Fiction] Guilty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GwadininaGyal
The Dancing Queen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3972
Mood : Haengbok hae.
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: [Fiction] Guilty   Dim 11 Juil - 7:56

Je m'ennuyait à 2h du mat' et j'ai eu l'idée d'écrire. Fortement inspirée, j'en ai fait un OS.
C'est ma première fic' et sûrement la dernière, donc lâchez-vous. Aimé ou pas, dîtes-moi ce que vous en avez pensé.



Guilty


De gros cumulus avaient pris possession du ciel bleu en le couvrant d’un épais manteau gris. En un instant, sans crier gare les rayons du soleil disparurent laissant place à des gouttes qui devinrent de plus en plus nombreuses au fil des minutes qui s’écoulèrent. Un jeune homme, perdu dans ses pensées, marchait le long de la rive où quelques gondoles se balançaient d’un mouvement régulier, au fur et à mesure que les vagues de la mer Méditerranée parcouraient celle-ci pour venir s’évaporer au bas des marches de la cathédrale. Des perles d’eau d’une saveur étrangement salée s’étaient mêlées au gouttes d’eau ruisselantes sur le visage du brun. Elles disparurent aussi vite qu’elles étaient apparus d’un revers de main. Entouré de parapluies, l’individu prit conscience, trop tard, que des cordes s’étaient mises à tomber depuis qu’il était sortit de la maison dans laquelle il était allé retrouver l’être pour lequel, il serait prêt à vendre son âme au diable rien que pour obtenir ne serait-ce qu’un sourire. Après avoir profané le corps auquel Lee Jinki - il martirio - vouait un culte, il ne reverrait certainement pas cette expression angélique de si tôt. Cet être abominable qui vivait avec le bien-aimée du jeune homme, avait en effet la fâcheuse habitude de reporter sa colère sur tout ce qui l’entourait. Aussi bien objets qu’être humains, et Lee Taemin en était la principale victime. Le jeune homme aux cheveux aussi noirs que l‘ébène, trempé, ne cessait de repenser à toutes les fois où il avait sauver son bien-aimée des mains légères et violentes du bourreau qui le rapprochait un peu plus de la tombe.

_________________________________

De l’eau tiède parcourait le torse de Taemin. Tout en se frottant, il enlevait les résidus de savon qui s’étaient accumulés sur sa peau en caressant son corps de ses mains pleines d’un liquide à l‘odeur de pêche. C’est alors qu’apparu Minho, plus âgé de quelques années que le jeune homme qui était en train de se laver, il enlaça son cadet en le prenant par surprise et enfoui son visage dans son cou pour le parsemer de baisers. Tandis que ses mains parcouraient le bas ventre de Taemin, se rapprochant dangereusement de la partie virile du plus jeune, l’aîné commença à mordiller le lobe de l’oreille de son partenaire, qui eu un gémissement de plaisir. Descendant ses mains plus bas qu’elles ne l’étaient déjà, afin de saisir ce qui servait de virilité à son cadet, Choi Minho fut réveillé par une sonnerie assourdissante accompagnée d’un vibrement incessant. Il maudit celui qui osait le réveiller d’un si beau songe et finit par décrocher d’une voix assez inaudible pour que l’interlocuteur « allo? ».

- « C’est… C’est moi. » dit Lee Taemin, parvenant à peine à articuler, à cause des ses sanglots. « Il a recommencé. »

- « J’arrive tout de suite. » répliqua Minho. Il bondit hors de son lit, prit la veste bleue marine posée sur la chaise qui se trouvait près de la porte de sa chambre, se saisit de ses clés posées dans un petit récipient en bois à l’entrée de son appartement et claqua la porte.

Il courut aussi vite que ses jambes le lui permettaient. Doté d’un corps athlétique, en raison des nombreuses compétitions auxquelles il avait participé ces dernières semaines, il arriva à la via del diavvolo. Par chance, l’appartement se trouvait dans une ruelle que personne n’empruntait, il y avait donc aucun risque qu’un voisin n’aille répéter que le colocataire de la maison blanche recevait souvent la visite du même grand et très élégant jeune homme en l’absence du propriétaire.
La porte était entrouverte. Minho, prudent, frappa quelques instants à la porte qui s’ouvrit sous ses coups. A peine entré, il vit son bien-aimé assis par terre, adossé au canapé de velours rouge, en pleurs. Il se précipita instinctivement vers lui et le pris dans ses bras.

- « Ca va aller. Je suis là maintenant. » murmura-t-il à son cadet d’un ton rassurant. Au son des pleurs qui se faisaient de plus en plus fort au fur et à mesure que Minho essayait de calmer Taemin, l’aîné resserra son étreinte.
Au bout d’un quart d’heure, le plus jeune cessa de pleurer. Minho satisfait de la mission qu’il venait d’accomplir avec succès, ôta ses bras autour de Taemin, tourna son visage vers le sien et lui déclara:

- « Je t’aime. » S’ensuit alors un doux baiser que l’aîné déposa sur les lèvres de son cadet. « Je ne me permettrai jamais de te faire du mal. Tu ne souffrirais pas autant, voire pas du tout si tu venais avec moi. »

- « Tu sais très bien que je ne peux pas le quitter. Il a tant fait pour moi lorsque j’ai perdu mes parents. Je lui dois pratiquement la vie. » avoua Taemin.

- « Et moi alors? Tu ne crois pas que tu me la dois aussi? Si je n‘avais pas été là, qui l‘aurait retenu en public?»
Taemin, habitué à voir rentrer un Jinki en colère qui se défoulait sur lui, avait développé son ouïe. Il entendit les pas de son bourreau approcher. Pris de panique, il dit à Minho:

- « C’est à cause de toi s’il est encore plus violent qu’avant. Ton acte héroïque a renforcer sa colère et amplifier son impulsivité. T’avoir rencontré est la pire chose qui me soit arrivé. » C’est avec un pincement au cœur que Taemin prononça ces mots. Il s’en voulait d’avoir été aussi cruel avec le seul homme qu’il avait aimé plus que Michael Jackson. Il devait s’en aller pour son propre bien.
Les yeux noirs de Minho s’étaient remplis de larmes. Il n’en croyait pas ses oreilles. Celui qu’il aimait n’avait pas pu lui dire cela. Il avait dû mal entendre. Surpris et blessé par ses propos, il resta immobile devant son interlocuteur, incapable de bouger quoi que ce soit. Taemin voyant que son aîné n’était pas résigné à s’en aller, l’entraîna vers la porte-fênêtre du salon qui donnait sur une des rues proches du Piccolo Ponte.

- «Va-t-en! Je ne veux plus jamais te revoir. » dit à contre cœur le cadet, en refermant la porte derrière Minho et en fermant les rideaux.
Au même moment, la porte d’entrée s’ouvrit laissant apparaître un Lee Jinki aigri. Taemin se dirigea vers lui, souriant le plus naturellement possible afin de ne pas laisser transparaître le profond mal-être qui l’avait envahit quelques secondes auparavant.
L’air méfiant, Jinki donna son manteau et inspecta le salon scrupuleusement. Quelque chose lui paraissait louche. A ce moment, Taemin pria pour que Minho ne frappe pas à la porte-fenêtre pour lui demander des explications sur son attitude. Un tel acte le mènerait à la mort pour de bon. Son bourreau ne cessa de tourner autour du canapé de velours près duquel son bouc émissaire et son ennemi juré s‘étaient agenouillés et embrassés. Il sentit une odeur qui lui était étrangère. Il déploya un peu plus ses narines pour humer ce parfum ennivrant. Son regard menaçant & interrogateur se posa alors sur Taemin. Terrifié, le jeune homme prétexta avoir essayé un nouveau parfum qu’il avait acheté.

- « Pourquoi ne l’ai-je pas sentit sur toi, quand tu as pris mon manteau? » questionna d’un ton méfiant Jinki. Taemin ne sachant que répondre, fuit son regard et baissa la tête d’un air coupable. Il martirio, furieux, ne comptait pas en rester là. Il se dirigea vers sa future victime, déterminé à savoir à qui appartenait ce parfum et pourquoi était-il dans sa maison. Il prit Taemin par le cou, tel qu’on prend un chat par la fourrure, et l’entraîna vers le côté du canapé où l’odeur de son amant émanait.
Le jeune homme, encore traumatisé par la correction qu’il l’avait reçu quelques heures auparavant, se vit recevoir un coup de poing de la part de celui qui l’hébergeait, le nourrissait, lorsqu’il resta muet quand son bourreau lui demanda si Choi Minho était venu ici. Une autre question similaire à la précédente accompagné d’un ton qui se voulait meurtrier, fut poser à Taemin, qui jonchait le sol, la bouche ensanglantée. Il resta de nouveau silencieux. Il reçu un châtiment encore plus violent: un coup de pied dans le ventre. Taemin crachait du sang à présent. Il avait espérer que ce coup lui aurait ôté la vie afin de ne plus subir cette torture. Il avait tellement souhaité que Minho soit revenu pour le sauver, une fois de plus.

_________________________________

Minho s’était éloigné de la maison où se trouvait celui qui lui avait prononcé des paroles qu’il n’aurait jamais cru entendre de sa bouche. Dépité, il marchait sans savoir où aller. C’est alors qu’il se mit à pleuvoir. Il ne pouvait pas accepté que son histoire - aussi vouée à l’échec soit-elle - puisse se terminer ainsi. Il devait l’emmener loin de ce fou qui s’en prenait à lui chaque fois que quelque chose lui déplaisait.
Entouré de parapluies, il ne savait plus où il était. Il essaya de se souvenir le chemin qui menait à la demeure du bourreau. Que ce monstre soit là, ou pas, Minho était déterminé à sauver Taemin avec ou contre sa volonté.
Il arriva au même endroit où son cadet l’avait abandonné. Il entendit des cris. Ce n’était pas ceux de son bien-aimé. Les vociférations de Lee Jinki inquiétèrent Minho qui prit une pierre qui se trouvait non loin de la porte-fenêtre, la lança. Elle brisa la vitre d’un coup d’un seul. Les cris s’arrêtèrent aussitôt. Minho entra, cherchant des yeux son cadet. Lorsqu’il le vit inanimé sur le sol, la peur de ne pas le voir se réveiller et le désir de vengence nacquirent dans son esprit. Il se dirigea alors vers Lee Jin Ki et lui envoya un violent crochet du droit, ce qui fit perdre l’équilibre au bourreau. Le coup fut tellement violent que la machoire du martirio se déboita.
Préoccupé par l’état de celui pour qui il donnerait sa vie, Minho se précipita vers lui, lui suppliant de se réveiller. Essayant par tous les moyens de le faire revenir à lui, l’aîné se rendit compte qu’il était arrivé trop tard. Des larmes commencèrent à couler le long de ses joues. Il ne voulait pas y croire. Il n’avait pas pu abandonner Taemin aux mains d’un tel meurtrier. Il regrettait, car tout cela était de sa faute.

_________________


Dernière édition par GwadininaGyal le Lun 11 Oct - 4:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SnowWhite
Princesse Des Neiges

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1396
Age : 25
Lieux : Au calme, les oreilles dissimulées par un casque qui diffuse les plus belles des musiques~
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] Guilty   Dim 11 Juil - 14:12

L'histoire en elle même est vraiment très mélodramatique mais elle est parfaite lorsqu'elle est mise dans le contexte qui tu as choisi. La pluie a toujours une connotation dramatique et j'adore lire comme chaque auteurs se l'approprie et le retranscrit.

Le premier paragraphe est difficile à comprendre, j'ai eu des difficultés à trouver qui était qui, qui frappait qui, qui aimait qui...

Ton récit est fluide mais certains passages sont trop détaillés et ralentissent le récit. Comme le passage où MinHo sort de chez lui à la hâte pour aller "sauver" TaeMin, on s'en f*u de savoir ou est ce que se trouve sa veste et ou est placé la chaise dans le pièce. Tu comprends ? Je pense qu'il te faut choisir des passages pour décrire et les passages ou on en à pas l'utilité.

C'est au finale un bon OS, qui mérite, selon moi une suite, pour voir comme va "réagir" MinHo fasse à celui qui à tué son bien aimé. (et surtout pour pouvoir voir évoluer ton style)

_________________

    [Marie Antoinette]

    S'ils ne mangent pas de
    pain, qu'ils mangent de
    la brioche !

Revenir en haut Aller en bas
GwadininaGyal
The Dancing Queen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3972
Mood : Haengbok hae.
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: [Fiction] Guilty   Dim 11 Juil - 22:32

Citation :
Le permier paragraphe est difficile à comprendre, j'ai eu des difficulter à trouver qui était qui, qui frappait qui, qui aimait qui..
Ah, désolée. Je voulais que l'identité de Minho ne soit dévoilée que plus tard.

Citation :
Ton récit est fluide mais certains passages sont trop détaillés et ralentissent le récit. Comme le passage où MinHo sort de chez lui à la hâte pour aller "sauver" TaeMin, on s'en f*u de savoir ou estce que se trouve sa veste et ou est placé la chaise dans le pièce. Tu comprends ? Je pense qu'il te faut choisir des passages pour décrire et les passages ou on en à pas l'utilité.
LOL C'était fait pour ralentir le récit. Je voulais pas que ça aille trop vite. M'enfin, je comprends que ça puisse être lourd et que ça charge inutilement le texte.

Hum... une suite? J'ai pas l'inspiration nécessaire pour en écrire une et je ne saurais pas quoi dire pour captiver l'attention du lecteur. La vengeance de Minho, je m'en fiche un peu, à vrai dire. Je préfère le laisser dans son malheur parce que je trouve ça trop beau un Minho triste.

Merci d'avoir pris le temps de lire ce que j'ai écrit, cependant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SnowWhite
Princesse Des Neiges

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1396
Age : 25
Lieux : Au calme, les oreilles dissimulées par un casque qui diffuse les plus belles des musiques~
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] Guilty   Dim 11 Juil - 23:20

GwadininaGyal a écrit:
C'était fait pour ralentir le récit. Je voulais pas que ça aille trop vite.

Tu as donc bien réussi ton coup ;)

_________________

    [Marie Antoinette]

    S'ils ne mangent pas de
    pain, qu'ils mangent de
    la brioche !

Revenir en haut Aller en bas
CK
Juliette

avatar

Masculin
Nombre de messages : 422
Lieux : Paris
Mood : You know I'm a liar.
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: [Fiction] Guilty   Lun 12 Juil - 14:30

Bizarrement, moi c'est un peu le contraire.
D'un point de vue de l'écriture, j'ai rien à redire. C'est hyper fluide, ça se lit trop bien et le vocabulaire est varié, bref, que du bon.

Par contre la fin mais.. LA FIN QUOI !
"Il regrettait, car tout cela était de sa faute."
C'est du tout une phrase de fin et c'était super-mega-frustrant à la lecture du coup! Surtout pour un OS qui est déjà court à la base, tu peux pas nous laisser sur un truc comme ça. u_u

Le seul GROS point noir pour moi, c'est qu'il y a Taemin.. u____u

Good Job !
Revenir en haut Aller en bas
GwadininaGyal
The Dancing Queen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3972
Mood : Haengbok hae.
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: [Fiction] Guilty   Lun 12 Juil - 16:35

Citation :
Le seul GROS point noir pour moi, c'est qu'il y a Taemin.. u____u
Mdw' t'aurais voulu que ce soit qui d'autre?
Je vois mal Key se faire frapper par Onew. Quoique... il fait tellement meuf que ça passerait avec tous les membres sauf le maknae.

Je suis obligée de laisser la fin comme ça. Déjà parce que c'était fait exprès et une suite, ça me dit rien. Mais je vais tout de même y réfléchir (un peu).

Thanks for reading.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
M.
Ahjumma

avatar

Masculin
Nombre de messages : 908
Mood : Sick sad world.
Date d'inscription : 03/10/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] Guilty   Ven 16 Juil - 23:46

Et Minho et Jinki vécurent heureux et eurent beaucoup de ... de petits poneys dans la forêt enchantée :D Non?

Je voulais la lire depuis un moment (mais j'ai eu mon déménagement au milieu etc ...) et même si ce genre d'histoire m'hérisse pas les poils de plaisir, c'est tellement fluide que ça se laisse lire.

Non, c'est bien écrit et le pairing -même incestueux pouah- passe donc : Well done (:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fiction] Guilty   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Fiction] Guilty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
| A SHINee World | :: Un autre monde. :: Un monde bien talentueux-
Sauter vers: