AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darcy
So Random

avatar

Féminin
Nombre de messages : 188
Age : 25
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Jeu 18 Fév - 18:28

Voici un article que j'ai trouvé assez intéressant sur la vie des idols en Corée. Beaucoup d'entre vous savent déjà tout ça, mais je pense qu'il est bien de remette les choses dans leur contexte, et de voir que la vie des idols est tout sauf une partie de plaisir grâce à leurs témoignages. J'ai essayé de le traduire de la manière la plus exacte possible, mais s'il y a des erreurs de traduction, je vous prie de m'en excuser.

Citation :
La vie des idols : de la sueur et pas de repos.
By Park Sun-Young

Les "trainees" passent des années à s'entraîner toute la journée, sans garantie de succès.

Un jour particulièrement froid le mois dernier, un groupe d’adolescentes commença à se former devant un immeuble de Cheongdam-dong, dans le sud de Seoul, semblant attendre quelqu’un ou quelque chose. Après un moment, un garçon bien habillé et maquillé entouré de gardes du corps apparut à l’entrée, et les filles explosèrent d’excitation.

Elles attendaient pour avoir droit à un regard et même peut-être une conversation avec le boysband montant Beast. C’est quelque chose d’assez fréquent dans le quartier, plein de salles de répétitions et de maisons pour les idoles coréennes.

« Il y a beaucoup de filles qui viennent chaque jour pour voir les garçons », raconte le manager du groupe, faisant des signes de têtes aux habituées en passant.

Le mot « idole » caractérise un objet inanimé d’adoration, mais il a évolué pour intégrer les célébrités modernes. Sur la scène coréenne de la pop, les « groupes d’idoles » sont des groupes constitués de garçons ou de filles adolescents ou dans la vingtaine. Et ils dominent depuis quelques années l’industrie musicale.

Mais les stars ne se construisent pas en un jour. Pour devenir l’une de ces stars, les enfants passent par des années d’entraînement acharné – et sans garantie de succès à la fin.

Le mois dernier, les Wonder Girls, le premier groupe coréen à avoir son premier single dans le top US « Bilboard Hot 100 singles chart », a perdu un membre à cause du stress de la vie d’idol quand Sun Mi annonça qu’elle arrêtait pour se concentrer sur ses études. La décision de la jeune fille de 19 ans a été prise pendant leur tournée aux USA, qui a pris fin l’année dernière.
« Ca a été une heureuse et précieuse expérience de faire la tournée dans 50 villes américaines et de chanter sur scène, mais j’en suis venue à me demander, est-ce que je peux continuer comme ça ? » a dit Sun-Mi dans un communiqué dévoilé plus tard par son agence, la JYP Entertainment.
La décision de la jeune fille n’a pas seulement secoué les fans, elle a aussi soulevé des débats par rapport à la pression pour les idols d’avoir un emploi du temps que certains disent trop dur à suivre pour un adolescent.

En Corée, les agences qui cherchent à créer des idols – puis les prendre en charge ensuite – maintiennent un programme d’entraînement très ordonné. Les talents potentiels en chant ou en danse sont enregistrés auprès d’une agence, et ensuite, s’ils sont acceptés, s’entraînent pendant 4 ou 5 ans en moyenne avant leurs débuts. Pendant ce processus, la compagnie peut demander aux futures stars de vivre en colocation avec leurs camarades (ou rivaux), d’avoir un régime strict avec des contrôles de poids réguliers et de faire plus de dix heures d’entraînement par jour.

Mais les « trainees » ne savent pas combien de temps ça va leur prendre avant de faire leurs débuts – si ce jour arrive – et se voient souvent prétendument donner une petite idée de la vie drastique pour laquelle ils ont signé quand ils ont commencé le programme d’entraînement.

« Parmi le groupe SNSD, Sooyoung, Hyohyeon et Jessica ont été des « trainees » chez la SM Entertainment pendant 7 ans, car elles nous ont rejoint lorsqu’elles avaient 11 ans », raconte Kim Eun-Ah, chargée officielle des relations publiques de l’agence.

Park, le manager de BEAST chez la Cube Entertainment, explique : « quand ils nous rejoignent comme « trainees », ils passent un accord avec nous pour se plier à un certain nombre de règles en sachant pertinemment qu’on ne peut pas leur garantir quand ils seront capables de faire leurs débuts en tant que véritables chanteurs. Aucun ne sait combien de temps ça va lui prendre pour finir son entraînement – cela ne dépend que d’eux. »

Park explique aussi le système spécial de la compagnie, qu’il appelle « séparer le grain de la masse ».
« Nous avons une session d’évaluation tous les mois. Avec les membres de la compagnie, les trainees et leurs parents présents, on attend des trainees qu’ils montrent combien ils ont progressé durant le mois. Si l’un brille particulièrement, il ou elle gagne l’avantage de pouvoir faire ses débuts plus tôt que les autres » explique-t-il.

Cela rejoint l’explication d’un membre de BEAST, qui ajoute : « quand nous étions des trainees, nous allions tous les jours à la salle d’entraînement à 10h du matin, et nous partions vers 10h du soir. C’était un peu comme aller tous les jours à l’école. »

Les membres de BEAST, qui ont fait leurs débuts plus tôt en octobre, sont âgés de 19 à 21 ans, et racontent qu’ils ont passé 5 à 6 ans en tant que trainees avant ça. Et tous ne l’ont pas été chez la Cube Entertainment. L’un des membres, Jang Hyung-Seung, était initialement destiné à rejoindre le groupe Big Bang, mais il quitta l’agence du groupe, YG Entertainment, après avoir été éliminé lors du show « Real Docu Big Bang Show » sur MTV Korea, qui a été utilisé pour choisir les membres définitifs du groupe.

Ces « no-holds-barred » (si quelqu’un me trouve la traduction, je l’en remercie) régimes d’entraînement - et la pression qu’ils donnent aux managers concernant la carrière des jeunes artistes – ont causé de nombreux scandales ces dernières années. L’année dernière, lorsque l’actrice Jang Ja-Yeon s’est suicidée après avoir été apparemment forcée par son manager à jouer une escort-girl pour les VIP, cela a mené à une investigation de la « Fair Trade Commission », qui a trouvé de nombreux contrats dans l’industrie du divertissement, y compris ceux de groupes d’idols, qui réduisaient la vie privée des artistes et limitaient les possibilités de changer d’agence.

L’un de ces plus fameux scandales est la bataille judiciaire menée entre trois membres du groupe DBSK, qui a joué un rôle important dans le déferlement de la vague coréenne au Japon et dans le reste de l’Asie, et leur agence. L’année dernière, Xiah Jun-su, Micky Yoo-chun et Hero Jae-joong, ont pris des mesures judiciaires contre la SM Entertainment, clamant que leur contrat sur 13 ans s’apparentait à un contrat pour toute leur vie et était avant tout injuste. Le groupe est prêt de l’explosion, les deux autres membres étant du côté de l’agence, et la situation est toujours irrésolue.

D’un autre côté, beaucoup de groupes voient le mérite à s’accrocher avec l’entraînement des trainees. Peu importait à quel point l’entraînement était dur, les BEAST expliquent que ça leur convenait car ils avaient vraiment envie de devenir des chanteurs. Ce qui était vraiment difficile durant cette période, c’était la pression psychologique et la vie d’adolescent qu’ils ont été obligé d’abandonner, plus que l’entraînement lui-même.
Le membre de BEAST Yong Jung-Hyung, 21 ans, assimile la vie de trainee à « une addiction douloureuse ».

« On ne peut pas en sortir soit parce qu’on aime tellement ça et qu’on en est tellement dingue, soit parce qu’on sait qu’on ne peut pas faire demi-tour une fois qu’on a franchi la ligne » raconte Yong. « Le prix est trop élevé [si on abandonne tout] car il y a tellement de choses qu’on laisse de côté, par exemple sa vie à l’école ou le temps qu’on passe avec sa famille et ses amis. »
Yong conclut avec un avertissement : « Je préviens quiconque veut faire ça de bien considérer la chose avant, car si vous n’êtes pas bien avertis, ça va être vraiment difficile de tenir en temps que trainee. »

L’un de ses camarades, Lee Gi-Kwang (20 ans), ajoute : « j’ai vu tellement d’amis rentrer dans ce monde, tentés par le glamour et les paillettes que les célébrités adorent sans savoir ce que leur vie serait vraiment, et être durement blessés. Quand on voit ses pairs trainees faire leurs débuts, ça blesse aussi. Alors il faut être fort pour s’en sortir dans ce milieu. »

Et ces débuts longtemps attendus en tant que professionnels, bien qu’ils puissent apporter la fierté de l’accomplissement personnel, plus d’argent, et avec de la chance, des fans qui les adorent, ne signifient pas la fin de l’agitation, de l’emploi du temps régi par l’agence ou de la dure compétition.

Selon la Cube Entertainment, le groupe BEAST,en train de se faire un nom dans le milieu, apparaît dans des programmes musicaux télévisés trois fois par semaine en plus d’apparaître dans des programmes radio, de faire des interviews pour les médias locaux et de faire séparément des activités personnelles – Gi-Kwang joue un personnage dans le drama populaire « High Kick », par exemple. Entre tout ça, on attend des membres qu’ils aillent quotidiennement à la salle d’entraînement pour le chant et la danse.

« Il n’y a pas de routine quotidienne pour nous. On se lève au lever du soleil quand notre emploi du temps commence tôt le matin, mais des fois on commence la journée quand le soleil se couche si on a eu une nuit entière de travail avant », raconte Jung-Hyung.

« Ce qui nous fait tenir ce programme éreintant, c’est les efforts et tout le temps qu’on a passé pour arriver là », explique Gi-Kwang. « Si on considère tout ce par quoi on est passé, on ne peut pas simplement abandonner. »

Le manque de sommeil est un autre problème. Le groupe composé de 5 membres MBLAQ a été mis sous les feux des projecteurs avant leurs débuts car ils étaient produits par la pop star Rain. Les membres du groupe ont dit dans une interview récente que la partie la plus difficile de leur emploi du temps était le manque chronique de sommeil.

Malgré tous ces problèmes, beaucoup d’idoles se voient cependant dans le milieu dans 10 ans.

« Je m’imagine comme une chanteuse et actrice, qui serait aussi engagée dans le marché de la beauté et de la mode » raconte Soyeon, 24 ans, membre du girlsband T-Ara.

Eunjung, 23 ans, autre membre de T-Ara et ancienne enfant star, approuve. « Je pense continuer ma carrière d’actrice, mais je suis aussi intéressée par la production » dit-elle.
Comme le disent les jeunes filles, il n’est pas inhabituel pour les jeunes idols de devenir à la fois des stars de la télé et de la chanson, et éventuellement de se développer comme producteur qui choisiront les prochaines stars dans le futur.

Le secteur montant de la comédie musicale est un autre choix populaire, avec certaines stars avant tout idols faisant leur chemin dans le quartier théâtral de Daehangno. Ok Jon-Young du groupe maintenant dissous FIN.K.L est apparue dans « Aida », « Cats » et « Chicago », tandis que Choi Sung-Hee, aussi connue sous le nom de Bada, du girlsband S.E.S a joué dans « Notre Dame de Paris ». plus récemment, Xiah Junsu des DBSK et Jessica des SNSD ont respectivement joué dans « Mozart » et « Legally Blonde ».

Source : Joong and Daily
Trouvé sur : Absolute MBLAQ
Traduit par Darcy.
Revenir en haut Aller en bas
ichigo-ichie
Dumbo et Ga in ♥

avatar

Féminin
Nombre de messages : 356
Age : 107
Lieux : Entrain de regarder Shine a Light , si c'est pas le paradis ça y ressemble
Date d'inscription : 06/11/2009

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Jeu 18 Fév - 18:52

Bon je suis triste , je pourrais jamais devenir une idole. Déjà je chante faux et je danse comme une patate mais en plus je tiens à mon sommeil.

En tout cas merci pour la traduction Davy , c'était intéressant. J'ai tout lut.

Rien que de voir tous ce qu'ils font , ça me fatigue à leur place. Le pire c'est que comme dit je sais plus lequel , une fois que t'es la dedans ça te sers à rien d'arrêter parce que le temps que t'as perdu tu l'a perdu.

Au final c'est pas si cool d'être une star.
Revenir en haut Aller en bas
SnowWhite
Princesse Des Neiges

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1396
Age : 25
Lieux : Au calme, les oreilles dissimulées par un casque qui diffuse les plus belles des musiques~
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Jeu 18 Fév - 18:57

La morale est que si tu veux être idol, il faut vraiment vraiment et absolument le vouloir.

Merci Darcy ♥

_________________

    [Marie Antoinette]

    S'ils ne mangent pas de
    pain, qu'ils mangent de
    la brioche !

Revenir en haut Aller en bas
Davy
Shining Boy

avatar

Masculin
Nombre de messages : 865
Age : 25
Lieux : Mayenne (53)
Loisir : Chant, danse, basket ...
Mood : Ji Yoon !!!!!!
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Jeu 18 Fév - 19:00

Eu c'est Darcy, pas Davy ^^

Sinon, moi je suis partant, j'ai peut-etre mais chance =D
On nous mene peut-etre la vie dure, mais au moins on trouve quelque chose ou bout
Sa en vaudra le coup =P

Sinon, jolie article & merci pour la traduction DARCY ! Lol ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://theboys-areback.skyrock.com
Road.
Grande Déesse

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5073
Lieux : Dans le lit de Darcy, huhuhu.
Mood : Goodbye Goodbye baby~
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Ven 19 Fév - 6:38

J'espère que Prince lira ça comme il faut, étant donné qu'on passe nos auditions ensemble à Paques..
Enfin, merci d'avoir traduit tout ça Darcy, même si j'étais, en gros, au courant, le relire encore et encore ne fait pas de mal, bien au contraire.

Mais comme jesaisplusqui des BEAST a dit, si on a un rêve, il faut tout faire pour le réaliser. Même s'il faut passer par ce genre de trucs. Honnêtement, tout le monde me bassine en me disant 'ouais non mais chanteur 'c'est pas un métier étouétou", on en est encore arrivé au débat 'arrêter ses études pour la musique c'est mal" lorsque Min Ho est entrer à la fac, mais j'me vois faire rien d'autre. J'dis pas par là que c'est parceque j'suis une graine de talent ou quoi (bien au contraire) mais j'ai envie de faire rien d'autre.. Et j'pense que c'est le cas de tout ceux qui trainquent depuis des années sans sortir de l'ombre. Je pense principalement à la petite Stella de la SM qui est censée faire ses débuts depuis près de trois ans..entre temps les SHINee et f(x) l'ont doublée quoi. Elle a mille et une raisons d'abandonner et pourtant elle est toujours sur le banc des remplaçants.. Enfin bon, à tous ceux qui veulent tenter : BONNE CHANCE, et soutenons nous =D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/#!/naega_nugun_dae
Odysee-you
The . Cool . Cat

avatar

Féminin
Nombre de messages : 709
Age : 28
Loisir : Tout ce qui est bon/bien dans la vie.
Mood : No Bullshit babe.
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Ven 19 Fév - 18:19

C'était trèèès loooonnng à lire mais vraiment très intéressant, donc merci Darcy pour cet article. Moi qui débute dans le monde de la musique coréenne et asiatique en général, cela me donne une idée de ce par quoi les artistes doivent passer pour avoir ce statut d'"idol".

Citation :
Le mois dernier, les Wonder Girls... perdu un membre à cause du stress de la vie d’idol quand Sun Mi annonça qu’elle arrêtait pour se concentrer sur ses études.
Cela veut tout dire.

Citation :
... d’avoir un régime strict avec des contrôles de poids réguliers et de faire plus de dix heures d’entraînement par jour.
Ben voyons.

Citation :
Park explique aussi le système spécial de la compagnie, qu’il appelle « séparer le grain de la masse ».
Joli métaphore. C'est pas très gratifiant pour ceux qui échouent!

Citation :
...membre de BEAST, qui ajoute : « quand nous étions des trainees, nous allions tous les jours à la salle d’entraînement à 10h du matin, et nous partions vers 10h du soir. C’était un peu comme aller tous les jours à l’école. »
Non mon petit, ça, sa ressemble plus à un régime de service militaire.

Citation :
L’année dernière, lorsque l’actrice Jang Ja-Yeon s’est suicidée après avoir été apparemment forcée par son manager à jouer une escort-girl pour les VIP, cela a mené à une investigation de la « Fair Trade Commission », qui a trouvé de nombreux contrats dans l’industrie du divertissement, y compris ceux de groupes d’idols, qui réduisaient la vie privée des artistes.
Je dois rêver, ce n'est pas ce que je viens de lire. Ce n'est pas être manager la, le mot dictateur serai plus approprié.

Citation :
...pression psychologique et la vie d’adolescent qu’ils ont été obligé d’abandonner. « Le prix est trop élevé [si on abandonne tout] car il y a tellement de choses qu’on laisse de côté, par exemple sa vie à l’école ou le temps qu’on passe avec sa famille et ses amis. »
Je pense que c'est le point qui m'a le plus marquée. C'est vraiment rude comme système.

Citation :
« Ce qui nous fait tenir ce programme éreintant, c’est les efforts et tout le temps qu’on a passé pour arriver là ».... « Si on considère tout ce par quoi on est passé, on ne peut pas simplement abandonner. »
C'est vrai. Ce serait stupide de tout plaquer après tout sa.

Citation :
Le manque de sommeil est un autre problème.
Sans blague? Comme c'est surprenant.

Citation :
« Je m’imagine comme une chanteuse et actrice, qui serait aussi engagée dans le marché de la beauté et de la mode » raconte Soyeon, 24 ans, membre du girlsband T-Ara.... il n’est pas inhabituel pour les jeunes idols de devenir à la fois des stars de la télé et de la chanson, et éventuellement de se développer comme producteur qui choisiront les prochaines stars dans le futur.....Le secteur montant de la comédie musicale est un autre choix populaire
Je pense que c'est le seul point positif dans ces programmes élitistes. Au moins, ces "idols" deviennent des artistes complets et méritants qui peuvent vraiment tout faire: chant, dans, rap, comédie...

Même si je trouve tout cela vraiment exagéré, je dois admettre que c'est un système qui a au moins le mérite de nous offrir des artistes qui en valent la peine. Ils ont un sens du travail différent qui m'est difficile d'approuver notamment à causes de restrictions inutiles.
Mais ces adolescents savent ce à quoi ils auront droit en s'engageant la dedans donc courage, c'est tout ce que je peux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Minnie
◊The Sweety Puppet'◊

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1024
Age : 23
Lieux : Est restée au SMTOWN !
Loisir : Tout & n'importe quoi.
Mood : Un peu triste. !
Date d'inscription : 30/10/2009

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Sam 20 Fév - 0:41

Citation :
« Ca a été une heureuse et précieuse expérience de faire la tournée dans 50 villes américaines et de chanter sur scène, mais j’en suis venue à me demander, est-ce que je peux continuer comme ça ? »
J'avoue, à 50 ans, c'est quand même bien fatiguant à la longue, et surtout
dépassé nan?
J'parle surtout en tant que K-pop.

Citation :
DBSK, qui a joué un rôle important dans le déferlement de la vague coréenne au Japon et dans le reste de l’Asie, et leur agence.la situation est toujours irrésolue.
=_________= et ça dure toujours aussi.


Citation :
« On ne peut pas en sortir soit parce qu’on aime tellement ça et qu’on en est tellement dingue, soit parce qu’on sait qu’on ne peut pas faire demi-tour une fois qu’on a franchi la ligne » raconte Yong. « Le prix est trop élevé [si on abandonne tout] car il y a tellement de choses qu’on laisse de côté, par exemple sa vie à l’école ou le temps qu’on passe avec sa famille et ses amis. »
Yong conclut avec un avertissement : « Je préviens quiconque veut faire ça de bien considérer la chose avant, car si vous n’êtes pas bien avertis, ça va être vraiment difficile de tenir en temps que trainee. »
Bien dit jeune homme ! On voit que c'est pas pareil ds notre pays.


Odysee-you a écrit:
Citation :
... d’avoir un régime strict avec des contrôles de poids réguliers et de faire plus de dix heures d’entraînement par jour.

Ben voyons.
HAHAAAAA je dirais pareil ^^;;

Odysee-you a écrit:
Même si je trouve tout cela vraiment exagéré, je dois admettre que c'est un système qui a au moins le mérite de nous offrir des artistes qui en valent la peine.
A 80% près :) y'en a quand même au moins 20% pcq ils sont seulement beaux.

Très pertinent tout ceci. Merci infiniment Darcy, faut que je montre ça à mes parents
u_____u ça les fera moins rire de voir danser les SHINee !
Revenir en haut Aller en bas
Oukiki

avatar

Féminin
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Sam 1 Mai - 22:18

Merci pour la traduc', ça a du être long =) Je pense que tout ça on pouvait s'en douter mais en lisant cet article, ça parait encore plus vrai...
C'est assez excessif mais d'un autre côté, il faut s'entraîner pour en arriver à là. Je pense qu'ils doivent être fiers et heureux lorsqu'ils voient leurs MV tourner à la télé ou qu'ils gagnent des récompenses. Sans compter qu'ils sont connus en Corée mais aussi en France par exemple (mais pas de la même manière xDD) et qu'aussi, quand on pense aux conditions de vie et de travail des gens dans certaines usines en Asie, ben... C'est peut-être pire, et les travailleurs eux n'en gagnent aucune gloire, mais je m'éloigne du sujet xD bref, je ne sais pas si ce que je dis c'est n'importe quoi ou pas, je m'enfuis~~
Revenir en haut Aller en bas
http://banana-vipz.over-blog.fr/
swanedu45140

avatar

Féminin
Nombre de messages : 66
Age : 25
Lieux : entre mondes paralleles et iréels !!!
Loisir : La No Life Mania >> Passer son Temps sur l'Ordi ^^
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Dim 18 Juil - 22:52

c'est vrais je trouve que les groupes sont vraiment surchargés et en manque de repos
Je me rapelle de Lee Joon des MBLAQ qui été super malade ( GRIPPE A << quand meme ) ou avant de monter sur scène le groupe avait fais une interview ou Joon ne pouvait meme plus parlait et tenir assis d'ailleur après il part de l'interview !! Et pourtant après il est quand même monter sur scène pour la prestation ou à un moment il tombe et a la fin il est si epuisé qu'il peut même pas tenir debout donc les autres membres sont obligés de le soutenir ..... quand j'ai vu la fancam du live j'étaiss outrée quoi !!!!!

l'interview vers 3m et le live
http://www.youtube.com/watch?v=amUD5R22c2M
http://www.youtube.com/watch?v=5h-ebYOPJ2c&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Davy
Shining Boy

avatar

Masculin
Nombre de messages : 865
Age : 25
Lieux : Mayenne (53)
Loisir : Chant, danse, basket ...
Mood : Ji Yoon !!!!!!
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Dim 18 Juil - 23:52

C'est sur, quand on les voit comme ça c'est horrible ...
Mais bon, sa porte leurs fruits après, c'est sa qu'est bon :)

Sa me donne plus envie d'auditionner a CUBE ^^ ....
Revenir en haut Aller en bas
http://theboys-areback.skyrock.com
Always

avatar

Féminin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 20/07/2010

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Mer 21 Juil - 2:38

C'était très intéressant. Je suis mitigée sur la façon de former les artistes coréens. J'ai l'impréssion par moments qu'on créer plus des robots performants que des artistes. Ils sont souvent forger dans un certain moule avec peu de liberté artistique. Même si tous les artistes et groupes ont un petit quelque chose qui les différencie, ils sont tous fait de la mêm façon. Un lead vocal, un rappeur, un avec un joli visage. La plupart du temps ils chantent ce qu'on leur dit de chanter, disent ce qu'on leur dit de dire. Ça semble changer tranquilement et les artistes semblent avoir un peu plus de liberté, artistique du moins mais quand même, je pense qu'il y a encore de la place pour l'originalité et au talent brute au lieu du talent ''forgé''.

D'un autre côté, les artistes entraînés après leur entraînement savent presque tout faire. Ils ont des forces et des faiblesses mais, ils ont une base dans pratiquement tous les domaines et quand ils arrivent sur scènes, ils savent ce qu'ils font.

Pour ce qui est de la vie d'artiste, oui ça porte ces fruits mais à quel prix? C'est une chose de rêver d'être chanteur, danseur, rappeur ou performeur mais ça ne devrait pas occuper tout le temps. Il devraient avoir plus de temps pour vivre en dehors de la scène et ainsi pouvoir avoir plus d'expériences personnelles qui pourraient leur servir pour peformer leurs chansons. Ce n'est pas parce qu'on a un rêve qu'on doit se rendre malade pour le vive. Je suis pour se donner à fond pour réaliser son rêve mais pas à n'importe quel prix. Les artistes coréens passent leur temps à être malades et à s'évanoir sur scène où en backstage, ce n'est pas normal. Pour l'instemps, ce n'est pas si grave mais un jour quand ils seront plus vieux, ça les rattrapera.

Ce qui m'inquiète surtout, c'est ces jeunes adolescents de 13-14-15 ans qui doivent vivre ce genre de vie. Ils n'ont même pas commencer à vivre leur vie qu'ils doivent vivre une vie d'adulte. Ils sont gagnant d'un côté car ils vivent leur rêves mais ils passent à côtés de nombreuses expériences et je trouve ça un peu dommage.

Tous ses suicides chez les célébrités, c'est allarmant. C'est carément un appel à l'aide auquel personne ne répond. Tout le monde trouve ça triste et choquant mais les choses ne changent pas pourtant.Et l'histoire de l'atrice qui a du jouer les escort girls, ce n'est pas un cas parmi tant d'autres. On en attend beaucoup parler aux États-Unis mais ça ne signifit pas que c'est le seul endroit où c'est si fréquent. On ne voit qu'un côté du rideau de la vie des stars qu'on aime, on risquerait d'être bien surpris de savoir ce qui se passe de l'autre côté. Ma mère et moi avont étés amener à cotoyer certaines ''célébrités'' québécoises et si vous saviez toutes les choses dont a été témoin de la part de personnes qui semblaient mener la belle vie . Ça m'étonnerait que ce genre de choses soient un phénomène isolé et que ça n'arrive que par chez nous.


Désole de vous avoir embêter avec mon ''coup de gueule'' lol. Je pense malgré tout que la plupart des artistes sont chanceux de pouvoir faire ce qu'ils aiment. Je pense aussi que la plupart des compagnies ont appris leurs leçons et que même si ils exigent toujours autant de leurs artistes, ils 'en occupent beaucoup mieux. J'ai peut être un peu trop insisté sur les mauvais côtés mais ça ne m'empêche pas de voir les bons ;) :Chul12:
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
So Random

avatar

Féminin
Nombre de messages : 188
Age : 25
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Mer 21 Juil - 2:50

Je me rappelle d'une histoire qui m'avait extrêmement choquée concernant un artiste de la SME. C'est Hangeng (des Suju) qui en a parlé il n'y a pas longtemps. Il racontait que lorsqu'il faisait partie des Super Junior, il était tombé malade avant je ne sais plus quelle cérémonie, et qu'à l'hôpital, son manager n'arrêtait pas de dire "dépêchez-vous, on a pas le temps !", et brusquait les choses, allant même jusqu'à mettre la vie d'Hangeng en danger. Je ne peux pas dire que ça ne se passe pas dans d'autres pays, ou que ce soit un fait courant parmi les idols, mais je pense que le respect des idols n'est pas toujours automatique. Et j'imagine qu'un jour, les compagnies qui ne tiennent pas compte des droits des artistes finiront par avoir de gros problèmes à cause de ça.

Revenir en haut Aller en bas
Arctic
Juliette

avatar

Féminin
Nombre de messages : 484
Age : 24
Lieux : Région parisienne (93)
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Mer 21 Juil - 2:58

Always, je suis exactement parfaitement totalement d'accord avec toi... Je devrais faire un gros pavé pour surenchérir, parce que juste mettre "+1" ça sert à rien, mais tu as tellement bien résumé, c'est dur de passer ensuite. J'ai pas grand chose à ajouter de plus, au final... ^^
Sincèrement, c'est limite flippant à quel point tu as décrit tout ce que je pense! En fait, surtout au niveau de la "liberté artistique" et des gamins qui mènent déjà des "vies" d'adulte.


Oui j'ai vu pour Hangeng aussi ! Mais y a déjà tellement de sales histoires qui tournent autour de la SM... Tu sais plus quoi penser au final, entre ceux qui y croit dur comme fer et d'autres qui pensent que c'est totalement faux, je pense qu'étant donné que la santé et les droits de personnes sont mis en jeu, ils devraient au moins avoir le bénéfice du doute... Et quand tu vois des mecs comme Hangeng qui témoigne après... Sérieux c'est flippant.

Je me souviens aussi de l'actrice de BOF qui s'était suicidé et après y avait les histoires comme quoi elle avait été forcée de coucher ou je ne sais quoi qui étaient ressorties.
Revenir en haut Aller en bas
Always

avatar

Féminin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 20/07/2010

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Mer 21 Juil - 3:39

Arctic a écrit:
Always, je suis exactement parfaitement totalement d'accord avec toi... Je devrais faire un gros pavé pour surenchérir, parce que juste mettre "+1" ça sert à rien, mais tu as tellement bien résumé, c'est dur de passer ensuite. J'ai pas grand chose à ajouter de plus, au final... ^^
Sincèrement, c'est limite flippant à quel point tu as décrit tout ce que je pense! En fait, surtout au niveau de la "liberté artistique" et des gamins qui mènent déjà des "vies" d'adulte.


Oui j'ai vu pour Hangeng aussi ! Mais y a déjà tellement de sales histoires qui tournent autour de la SM... Tu sais plus quoi penser au final, entre ceux qui y croit dur comme fer et d'autres qui pensent que c'est totalement faux, je pense qu'étant donné que la santé et les droits de personnes sont mis en jeu, ils devraient au moins avoir le bénéfice du doute... Et quand tu vois des mecs comme Hangeng qui témoigne après... Sérieux c'est flippant.


Je suis contente de savoir que quelqu'un partage mon opinion! J'ai déja écrit sur le sujet sur d'autres forums et ça n'avait pas très bien passer. Les gens semblaient....dérangés par mes propos.

Tout n'est pas blanc ou noir. Tu as aussi sorti un excellent point. Il faut laissé aux gens le bénéfice du toute. Je pense que c'est tout aussi vrai pour les compagnies que pour les artistes. Toutes les compagnies ne sont pas des monstres qui ne font qu'exploiter leurs artistes et tous les artistes ne sont pas de pauvres victimes mais, il serait tout aussi ridicule de croire que tout est beau dans le show business, que toute le monde est heureux et bien traité. L'important je pense, c'est de ne pas croire tout ce qu'on nous dit et comme tu dis de laisser le bénéfice du doute aux gens. Nous ne vivons pas ces situations alors nous ne sommes pas en position de juger . Rien ne nous empêche de se faire une opinion et de l'exprimer bien évidament mais, il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas en position de savoir tous les détais de ce genre de situations.

Pour ce qui est de Hangeng, j'aurais tendance à croire ces promos. C'est vrai qu'il y a beaucoup de sales histoires qui tournent autour de la SM qu'il est difficile de ne pas avoir quelques doutes. TVXQ, Shinwa, Super Junior, il y a de plus en plus d'histoires louches. Mais encore là, je ne vais pas me mettre à pointer du doigt uniquement la compagnie car je ne connais pas tous les détails mais je trouve quand même dommage que certains semblent n'avoir aucun problème a pointer du doigt les membres qui témoignent.
Revenir en haut Aller en bas
Arctic
Juliette

avatar

Féminin
Nombre de messages : 484
Age : 24
Lieux : Région parisienne (93)
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Mer 21 Juil - 4:51

Hmm comment ça dérangé ? A quel sujet ils étaient en désaccord ?

Quand je disais qu'il fallait laisser le bénéfice du doute, je parlais pour les "victimes". :P Au lieu de dire tout de suite qu'ils font ça pour le fric etc! Comme c'est quand même des accusations graves, je trouve ça horrible qu'on puisse prendre le risque de prendre ça à la légère. Mais je suis aussi d'accord, concernant la compagnie, que tout le monde a droit à la présomption d'innocence.
C'est justement parce que je n'ai jamais eu à faire à eux de près ou de loin, ni aucun contact dans ce milieu ou quoique ce soit, que c'est difficile d'avoir un avis vraiment fondé sur tout ça.
Mais après beaucoup de gens ont aussi tendance à croire que c'est "trop gros", "trop horrible" pour être vrai, que c'est "pas possible"... Alors qu'il y a tellement de choses qui paraissaient "inimaginable" qui ont été perpétrées. Donc finalement c'est pas vraiment un argument.

Citation :
je trouve quand même dommage que certains semblent n'avoir aucun problème a pointer du doigt les membres qui témoignent.
Tu parles de Kyuhyun ? Parce qu'une amie m'avait dit, qu'il avait sortit à Hangeng qu'au lieu d'attaquer la SM, il devrait s'estimer heureux de tout ce que la compagnie avait fait pour lui etc.
Enfin bon, après j'ai pas vu l'"info" de mes propres yeux, donc je rapporte juste ce dont je me souviens qu'elle m'avait dit. ^o)
Revenir en haut Aller en bas
Always

avatar

Féminin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 20/07/2010

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Mer 21 Juil - 5:11

Je ne sais pas ci c'était tellement le fait qu'ils étaient en désaccord avec ce que je disais où plutôt le fait qu'il ne voulait pas voir les choses en face. Certaines personnes préfèrent vivre dans le déni et pas seulement en ce qui concerne ce sujet.

Et j'avais compris que tu parlais des victimes mais j'ai quand même bien aimé ton point et penser qu'il pouvait s'appliquer dans les deux sens. Je trouve aussi dommage que les gens prennent à la légère ce genres d'accusations alors que ça demande beaucoup de courage à ceux qui les font et qu'ils y risquent souvent beaucoup et même parfois ils rsiquent carément leur carrière .

Sinon, oui je parlais de Kyuhyun mais aussi des membres de DBSK. J'ai vu le même genre de comentaire que toi, qu'ils devraient se compter chanceux que la SM ait fait d'eux des stars et bla bla bla. Remettre en doute la façon dont la SM ou une autre compagnie traite ses artistes ne signifie pas que nous ou les artistes qui le font, niont le fait que les compagnie font du bon travail pour former des artistes.

Mais bon, il y aura toujours des gens comme ça, qui ne voix qu'un côté de la médaille( je suis vraiment partie sur les expréssions aujourd'hui, l'autre côté du rideau, l'autre côté de la médaille, je suis en feu!! :Chul12: okay...fin du hors sujet loll)
Revenir en haut Aller en bas
Patricia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 10/10/2011

MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   Ven 18 Nov - 17:15

Alors, je suis nouvelle sur le forum, mais je ne vais pas hésiter à donner mon point de vu sur le sujet.

Je suis totalement d'accord avec Always, et pour cause...

Quand j'avais 17-18 ans, un ami de mon père qui joue de la musique m'a demandé de chanter dans son groupe et voir s'il y avait moyen de me lancer. (mon père fait parti de ce groupe)

Mais à l'époque j'étais assez têtue et rebelle en plus, j'ai accepté de faire un test... Bon, mes entraînements se sont bien déroulés, mes deux prestations sur scène aussi, seulement voilà, j'ai vite déchanté quand j'ai commencé à être traitée comme un robot (limite un chien)...

Il m'a dit "je te préviens, au taf, je serais pas sympa du tout" ça rassure... mais j'ai quand même testé, pour voir si j'allais résister à cette pression psychologique ou non, et malgré ma passion pour le chant, j'ai fondu en larmes.

Je me suis prise la tête avec lui, et je n'ai plus jamais voulu tenter l'expérience.

Donc voilà pourquoi la vie d'idole coréenne ne me surprend pas tant que ça au final...

Je me suis dis que si une saison 3 de Star audition K-pop (si je me trompe pas dans le nom) se présentait l'an prochain, j'aimerais participer... mais, étant sceptique, j'ai préféré faire mes recherches avant, et je suis donc tombé sur cet article qui a confirmé mon horrible pensée...

Pas de vie de famille, pas de gosse, pas vraiment le temps de voir la famille et les amis, pas le temps de te pavaner pépère après le taf, tu dors tellement t'es claquée, t'es qu'un pantin sous les ordre de l'agence pour un métier que tu aimes mais qui te détruit ta vie... quel intérêt...?

Finalement, je galère a rentrer dans le milieu de l'illustration, ce n'est seulement qu'après 16 ans d'expérience en dessin dont 3 ans de peinture digitale que mon nom commence à se faire connaître et que j'ai des propositions... mais au moins, je suis avec ma famille, j'ai mes amis, je peux profiter de ma vie, dormir, pas de stress, pas de pression...

Donc finalement, se rendre malade pour un métier que l'on aime et pour nos fans... est-ce que ça en vaut vraiment la peine?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Article] La vie des idols : de la sueur, et pas de repos.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
| A SHINee World | :: Un autre monde. :: Get Down to South Korea :: What's up in South Korea ?-
Sauter vers: